26/02/2005

Il m’a contredit notre ami Gonzague (3)

  

Je dois lui reconnaître deux qualités :

1. Il est courageux.

2. Il est moyen dans son jeu de tête (oui, vis-à-vis des ballons bien sûr …)

 

Hier, il a quand même fallu qu’il fasse une bourde le Gonzague. Un peu comme il y a la « botte de Nevers », la « feinte de Christian » (pour ceux qui connaissent), il y a  les « bourdes de Gonzague »...

 

Il restait 5 minutes à jouer et la seule occasion de Genk (mais 18 carats quand même !) a dû être sauvée par son copain Onyewu.

 

Enfin, pour une fois, il n’a pas apporté la poisse … Cela ne change rien à tout ce qu’il a pu faire auparavant … Je ne dirais pas que cela demande confirmation, car si DD me lit, il est capable d’insister ! (Ouf, il est suspendu pour le prochain match).

 

Me demande s’il n’y avait pas des « visionneurs » mauves dans la tribune !

 

;-)

(Standard - Genk : 1-0)

 

09:10 Écrit par Luc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.